mercredi 27 mars 2013

Faut-il dissoudre l'Assemblée Nationale ?


Nicolas Sarkozy chef de guerre inutile sur le front du chômage, Martine Aubry, Premier Ministre en nette baisse dans les sondages, des extrêmes qui font de plus en plus entendre leurs voix. Les états-majors politiques commencent à échafauder des plans. 

A l’Élysée, quelques visiteurs du soir évoquent la dissolution. Mais qu'en pensent les français? Voici un reportage de France Ninter (un "microtrottoir" comme ils l'appellent) qui n'a pas de valeur scientifique mais donne une idée de leur opinion sur le sujet. Et vous, qu'en pensez-vous ?





16 commentaires:

  1. Bonjour France Parallèle, est-ce un extrait avec des morceaux choisis ou la totalité d'un reportage? Parce qu'on n'entend pas beaucoup les supporters du président. ça ne m'étonnerait pas beaucoup de Ninter mais tout de même. Nicolas Sarkozy est entravé, il ne peut pas gouverner et beaucoup de gens le regrettent. On a toujours en tête ses promesses de la campagne.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Philippe, nous n'avons rien coupé il s'agit de la totalité du micro trottoir de France Ninter diffusé dans un journal du matin. Il est vrai qu'on n'entend pas les pro Nicolas Sarkozy. Nous imaginons que le journaliste n'a pas dû en rencontrer beaucoup là où il est allé.

      Supprimer
    2. Vous n'aviez qu'a choisir des reportages d'Air TL si vous vouliez du pro Sarkozy. Donc vous avez choisi en connaissance de cause, France Parallèle...

      Supprimer
  2. Moi j'en pense que c'est des conneries. Et qui c'est qui va payer le prix de leur guéguerre politicienne. Toujours les mêmes.

    RépondreSupprimer
  3. « On doit respecter le mariage tant qu'il n'est pas un purgatoire, et le dissoudre s'il devient un enfer. »
    Proverbe anglais

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le mariage contre nature est toujours promis à l'enfer... Alors dissolution!

      Supprimer
  4. La cohabitation devrait être une forme d'union nationale. C'est très bien surtout en ces temps difficiles. Le problème c'est que les chefs de parti ou le résident veulent tout le pouvoir et les seconds couteaux font sans cesse la guérilla, ça déséquilibre le systeme

    RépondreSupprimer
  5. Merci à vous France Parallèle, de nous donner la parole dans votre projet! ça donne envie d'y participer! Et moi je dis stop à la cohabitation!! Aubry ou Sarkozy, il faut virer l'un des deux!

    RépondreSupprimer
  6. Dans notre régime présidentiel, il est logique que le président ai la majorité à l'assemblée, sinon il a le pouvoir de dissoudre.
    Dans un contexte de crise on peu souhaiter que les choses s’accélèrent et que l'executif soit au manette.
    Mais cette assemblée a été élue par les Francais accepteront-ils qu'on leur vole leur vote?

    RépondreSupprimer
  7. J'ai voté Dupont Aignan en mai 2012. Alors Sarkozy ou Aubry, franchement, ça ne change pas grand chose. C'est la même politique criminelle de l'euro. Le vrai choix est entre les européïstes et les souverainistes

    RépondreSupprimer
  8. Ho hé, on va pas repartir pour de nouvelles élections alors que la France est en guerre, non?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bah si justement... Un truc du genre "La France Forte autour du général Sarkozy"

      Supprimer
  9. Le probleme, ce n'est pas la guerre, ce sont les mesonges des politiques. Le jour où un hommes politique reconnaîtra "j'ai fait ceci ou cela de mal", il aura mon respect et je voterai probablement plus pour lui que pour un autre.

    RépondreSupprimer
  10. allezlespetits3 avril 2013 à 12:56

    Pas de dissolution. En ces temps de crise, ça favoriserait les extrêmes qui seraient les seuls gagnants de l'opération.

    RépondreSupprimer
  11. jhonny b. goude4 avril 2013 à 16:20

    Oui ben c'est pour ça que MLP la demande, la dissolution.

    RépondreSupprimer
  12. Ce qui me fait peur c'est l'argumentation parfois incompréhensible des gens de ce reportage !

    RépondreSupprimer

Qui êtes-vous ?

Ma photo

Le 6 mai 2012, une divergence s’est produite dans le continuum spatio-temporel.  Dans le monde où vous vivez, François Hollande est le nouveau président des français. Dans le nôtre, Nicolas Sarkozy a été réélu, pour le meilleur et pour le pire... Ce blog est une fenêtre, une faille dimensionnelle, un pont quantique entre votre monde et le nôtre. Par ce passage, nous vous transmettons, comme autant de bouteilles à la mer, des fragments, des documents qui sont le reflet de notre France, la France parallèle.